Microblading : maquillage semi-permanent

La restructuration de sourcils : le "microblading"

 

Le microblading : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

La toute nouvelle méthode de "microblading" permet de dessiner des lignes d'une extrême précision pour un effet très naturel. Originaire du Japon, la technique s'est popularisée en Asie et aux Etats-Unis et arrive aujourd'hui en Europe.
Que le sourcil donne de l'expression au visage est une évidence. Mais nous avons toutes constaté que la dermopigmentation n'était pas toujours une panacée. D'où l'intérêt de la nouvelle technique de microblading, qui permet de dessiner des traits d'une extrême finesse. Au final, elle donne un résultat très naturel à une reconstruction de sourcil.
Entre «micro» (très fin) et «blade» (lame, en anglais), le nom est facile à comprendre. Il s'agit d'une technique de pigmentation qui donne des traits très fins, reproduisant à l'identique l'implantation des vrais poils.
Destiné d'abord aux femmes qui sont peu satisfaites de leur implantation naturelle, mais aussi à tous ceux dont les sourcils ont été abîmés, soit par la maladie, soit par une cicatrice, le microblading constitue une solution très satisfaisante, car il permet de ne pas remplacer complètement le sourcil, mais de le corriger en densité et en forme. On n'élimine ainsi que les poils qui ne correspondent pas à la courbe désirée.
La lame en biseau stérile est constituée de plusieurs aiguilles très fines, que l'on insère manuellement dans la peau, avec une pression douce et progressive.
Dès cette première manipulation, on peut vérifier la courbe obtenue, car la praticienne trempe au fur et à mesure la lame dans le pigment et reconstitue, comme à la plume, les poils manquants.
Une fois l'opération terminée, on applique sur la peau une couleur fortement pigmentée que l'on laisse poser de 5 à 10 minutes. Pour un effet encore plus naturel, la praticienne peut travailler avec deux nuances différentes de pigments.

Microblading ou dermopigmentation ?

A l'inverse du maquillage permanent, le microblading n'utilise pas de stylet électrique et ne fait pas pénétrer la couleur aussi loin. On se contente ici de travailler sur les couches supérieures de l'épiderme.
Les lignes sont donc plus fines et plus précises, mais la tenue est inférieure à celle de la dermopigmentation. Il faut effectuer une retouche dans les trois à quatre semaines après la première séance et restaurer le tout tous les un ou deux ans.
La tenue, comme pour le maquillage permanent, dépend de plusieurs facteurs : l'âge, la qualité de la peau et le système immunitaire de la personne.

 

Durée du soin

Le soin débute par un dessin au crayon de la future forme du sourcil, avant de passer au stade de la lame. La séance peut durer de 45 à 90 minutes. Le lendemain du soin, la cliente devra appliquer toutes les deux heures une crème de soin pour éviter la formation de croutes. Par la suite, il suffira d'appliquer la crème deux à trois fois par jour, jusqu'à la cicatrisation complète du sourcil. La retouche, entre trois et quatre semaines plus tard, est une étape essentielle. Pour certaines personnes, il faudra d'ailleurs prévoir plusieurs retouches. Lors de cette phase, il ne s'agit pas d'élargir les traits, mais de rafraîchir la couleur et de l'intensifier.

 

 

Tarifs microblading


  Microblading des sourcils 200€ création & retouche a 3 semaine comprise


Un acompte est demander d'un montant de 100€ pour la prise de rendez vous veuillez vous présenter au salon

Pour les séances de microblading, comprenant la création, l'épilation des sourcils et une retouche offerte, le prix est de 200 €.

 

Les retouches ultérieures sont à 50 € sous conditions